Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 12:27

La vie n'est pas simple. Elle pourrait l'être, mais les évidences et la simplicité sont des choses qui sont finalement difficiles à saisir, car on doit aller au-delà de nos propres limitations. Le chemin pourrait donc être simple, mais voilà que nos conditionnements nous ralentissent, l'influence des autres, de la société, nous renvoient une image biaisée de nous-mêmes. Il faut peut-être une sacrée dose de courage afin de s'accepter et d'aller vers ce qui nous convient le mieux, même si cela ne correspond pas aux idées habituelles.

Difficile équilibre à trouver, entre la juste remise en cause de soi dans le but d'évoluer harmonieusement et le doute que les autres nous renvoient. Alors il faut être courageux, savoir maintenir le cap. Ne pas finir dans une vision obtue des choses et s'enfermer dans sa propre vision, mais ne pas perdre de vue nos objectifs, ce qui nous motive. La flamme intérieure est si vite perdue. Au début elle n'est qu'une étincelle qui ne demande qu'à s'épanouir et devenir alors un vrai brasier. Mais beaucoup d'élements viennent pour tenter de l'éteindre, de tuer cette étincelle de vie.

 

Dans ma vie, j'ai connu des moments de solitude intérieure, de doutes, de remise en question. Se remettre en question n'est pas une mauvaise chose en soi, à condition que ce ne soit pas un doute malsain instillé par le regard obtu d'autrui. Avoir confiance en soi, en ses propres capacités. Avec le temps, j'ai compris à quel point ce qui est acquis intérieurement peut être fragile et rapidement anéanti par les remarques de certaines personnes, aussi par tout un système incohérent. Il faut alors rester déterminé, ne pas céder au mauvais doute. Savoir dépasser ses propres limitations intérieures, avoir foi en soi. Douter de soi, se remettre en question peuvent se révéler être des terribles pièges. Sous prétexte d'ouverture d'esprit, pendant longtemps, j'ai douté et je me suis rendu compte à quel point je me sabotais. Par peur de finir dans une vision étriquée, j'ai oublié ce qu'était la détermination et la flamme qui m'animait. Ce n'est plus le cas maintenant. J'ai compris à quel point il ne faut perdre de vue sa flamme intérieure, qui finalement sait nous guider. Rester déterminé malgré toutes les entraves et obstacles qui se trouvent sur le chemin. Un équilibre intérieur stable qui pousse à se dépasser et à continuer sa route sans dévier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yog - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

Nirvana 24/10/2010 11:28



BOnjour! je vois que nous parlons le même langage ! La détermination est le turbo, le coup de pied qui nous propulse en avant, quand ça ne va pas, quand on doute ! Les miracles arrivent
uniquement à ceux qui y croient ! Pour ma part, j'en suis...!!!


Amicalement!


Le Nirvana, toute nouvelle !



Agnès 23/10/2010 14:43



Ne dit-on pas que c'est au pied de l'arbre qu'on voit le bucheron... J'ai transféré ce texte à deux trois copains qui se demandent pourquoi continuer à vivre... que des petites lumiéres
viennent les éclairer de temps en temps... qu'ils reprenent un peu d'énergie pour poursuivre cette belle expérience qu'est la vie ! Bon courage à tous, on n'est pas seul à se chercher, on a
besoin des autres pour se trouver.... Bonne et belle journée.



mamie C 22/10/2010 15:05



Toute à fait d'accord, tu es sur la bonne voie. Bisous



mamiec 22/10/2010 13:24



Aide toi et le ciel t'aidera !! Dans 5 ans environ j'aurai mon lustre !!! Bisous



Yog 22/10/2010 13:56



Je pense même avant ! lol



Naturavox

Recherche

Archives

Articles Récents