Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 16:24

La liberté est un mot très utilisé. Depuis pas mal de générations, les peuples se sont battus pour leur liberté. Etre libre, c'est donc la liberté de mouvement, de pensée, de croyance, etc. C'est le socle de nos sociétés démocratiques. En effet, c'est très important de disposer des libertés individuelles. L'individu peut s'épanouir dans un tel système. Pourtant, on parle très peu de notre liberté intérieure.

Le yoga s'intéresse de près à notre fonctionnement intérieur. Le mental est le plus souvent désorganisé et on est les esclaves de nos pensées et de nos émotions. Dans la vie quotidienne, continuellement, on est sollicité par les stimulis extérieurs mais aussi par les mouvements du psychisme. Ruminer continuellement à un problème, une idée, est le plus souvent indépendant de notre volonté. D'ailleurs on dit souvent qu'on aimerait bien voir cette idée sortir de notre tête. Alors on peut toujours faire diversion et essayer de se divertir, mais ce n'est que passager et généralement, soit on y arrive pas du tout, soit l'idée revient très rapidement. Bref, continuellement on est la proie de nos pensées, de nos émotions, etc.

Le Yoga vise la libération. Ce n'est pas une libération extérieure, comme si on se débarassait d'un tyran dans un pays, mais une libération intérieure où on peut enfin retrouver la sérénité. Freud disait qu'on n'était pas maitre de sa propre maison. Mais si je ne suis pas particulièrement adepte de Freud, sur ce point, il n'avait pas tort. Seulement, ce n'est pas une fatalité. Il ne s'agit pas de refouler nos émotions et nos pensées, mais de parvenir à un état où on est centré. Le Yoga parle du principe de conscience, notre véritable centre. En effet, il est possible d'observer nos pensées, ce que fait le principe de conscience selon la tradition yogique. Observer notre attitude intérieure peut être source d'un très grand enseignement. En constatant nos mouvements intérieurs, il est possible de les comprendre, d'en saisir leur essence. Progressivement, en allant à la source, tout ce conditionnement incessant s'apaise, laissant place à la sérénité. La liberté intérieure consiste donc à ne plus subir passivement nos émotions et nos pensées, tout ce qui consiste les activités de notre psychisme. Ce n'est pas un refoulement, une maitrise de soi par la force, mais une compréhension profonde de notre fonctionnement intérieur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yog - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

Faydra 03/06/2007 22:03

C'est très beau ce que tu écris. Même si je ne laisse pas souvent de commentaire ici, tu me portes souvent à réfléchir... Merci...

Marc 01/06/2007 10:54

Bel article qui montre à quel point le yoga est concerné par notre liberté. La méditation se charge de détruire sans relâche nos vasana et nous déconditionne. Seul celui qui peut faire la différence entre ce qu'il croit vraiment et ce qu'on lui a "suggéré" est libre.Amicalement,Marc

Elena 30/05/2007 09:09

Salut yog !
Depuis le temps que je viens sur ton blog et que je lis tes commentaires sur le yoga, je ne me sentais pas concernée.
J'ai découvert il y a peu le Yoga ashtanga et me réjouis de le découvrir, de me découvrir encore et je lirais ainsi tes billets avec un tout autre oeil : celui de l'expérimentattion personnelle.
J'aime beaucoup ta façon de décrire ce que tu penses et ce que tu ressens dans ta pratique ! C'est toujours très riche !
À bientôt !

Yog 30/05/2007 19:52

Bonjour Elena,
merci pour ton commentaire et pour l'intérêt que tu portes à mes billets sur le yoga. Si le coeur t'en dit, pour approfondir le sujet, je t'invite à aller visiter mon site où j'ai écrit déjà un certain nombre d'articles sur le yoga. Je suis toujours en cours d'écriture d'ailleurs sur le deuxième chapitre de Patanjali.
Amicalement,
Yog

Naturavox

Recherche

Archives

Articles Récents