Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 09:49

Auteur : Jeanne Siaud-Facchin

Editeur :  Odile Jacob

ISBN : 9782738120878

Quatrième de couverture :

Et si l'extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? Et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ?. Être surdoué est une richesse. Mais c'est aussi une différence qui peut susciter un sentiment de décalage, une impression de ne jamais être vraiment à sa place. Comment savoir si on est surdoué ? Comment alors mieux réussir sa vie ? Comment aller au bout de ses ressources ?. Ce livre permet de mieux comprendre et de réapprivoiser sa personnalité. Pour se sentir mieux avec soi et avec les autres, pour se réaliser enfin.

Mon avis :  

J'ai beaucoup apprécié ce livre, car il met en lumière une difficulté qui était occultée. L'intelligence n'est pas uniquement une chance, un potentiel positif, mais peut devenir un véritable fardeau. Ce fardeau s'exprime à travers une grande lucidité et une hypersensibilité qui rendent la vie bien plus difficile et compliquée. Le surdoué n'est pas uniquement  pourvu d'une grande intelligence (ou plutôt devrait-on dire une intelligence spécifique, différente), mais aussi et surtout d'un grand coeur, d'une grande sensibilité. Cette hyper-émotivité peut être difficile à vivre, car des situations quotidiennes banales peuvent prendre une tournure angoissante. De plus, avoir une pensée qui ne cesse de fonctionner, voir des détails que les autres ne voient pas forcément tout de suite, épuisent. Bien au-delà des clichés habituels, l'auteur de ce livre remet les pendules à l'heure et évoque le sujet avec précision et grande justesse. Jeanne Siaud-Facchin explique très bien aussi qu'avoir une intelligence hors-norme n'est pas forcément synonyme de réussite sociale et scolaire. Le titre du livre est donc bien évocateur, à savoir que trop d'intelligence peut nuire au bonheur, sauf si la personne est capable de reconnaître sa spécificité, et le plus tôt est le mieux, et apprend à l'apprivoiser. Alors en composant avec sa spécificité, le sourdoué peut s'épanouir. Mais le chemin est semé de beaucoup d'embûches. Un livre excellent, à lire absolument pour les personnes qui s'intéressent au sujet et s'interrogent sur leur propre fonctionnement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yog - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Yog' La Vie 06/10/2009 09:09


Je ne m'estime pas comme une surdouée mais je comprends ce que cette hyper sensibilité peut causer de souffrances. Ce que d'autres voient comme indifférent me mets parfois en émoi et cause parfois
de sacrés dérapages!


Naturavox

Recherche

Archives

Articles Récents