Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 13:27

Notre société de consommation semble avoir pour axe l'idée d'une concurrence constante. Afin d'être plus productif et de vendre plus, avoir de la concurrence permet de stimuler. Ce n'est pas faux. Mais là, on se place surtout dans un contexte économique où l'aspect humain est mis de côté. Qu'importe les personnes, l'important étant de faire du chiffre. D'ailleurs, les humains deviennent alors de simples chiffres qu'on manipule.
L'idée de concurrence amène à une opposition. La vie devient alors un conflit permanent où chaque individu doit devenir meilleur que l'autre. Autrui est vu un peu comme un ennemi. Finies les grandes idées fraternelles. On pourrait penser que ce système peut être utile, mais si on observe bien, ce n'est pas toujours le meilleur qui s'en sort le mieux. Non, c'est souvent la hargne, la combativité qui permettent à l'individu de se démarquer. Que de termes guerriers. A croire qu'on reste ancré dans nos origines claniques avec l'idée d'un mâle dominant.
Depuis quelques temps, je lis des informations sur un nouveau concept : gagnant-gagnant. Au lieu de voir autrui comme un concurrent, un ennemi, il est perçu comme un partenaire. On quitte le rapport de force, la confrontation, pour parvenir à aller ensemble dans le même chemin. Une nouvelle relation se construit où chacun est gagnant. De plus, en laissant de côté cette idée de devoir se battre contre autrui, une énergie considérable est libérée afin de pouvoir aller dans quelque chose de constructif où tout le monde en sort gagnant. L'idée est belle et séduisante.
Mais pour parvenir à une telle relation, il est important que chacun quitte ses anciens comportements de confrontation et soit ouvert à ce genre d'idée. Pas toujours évident, surtout lorsque notre société se trouve engluée dans ce rapport de force constant. Mais ce n'est pas parce que c'est difficile, qu'il faut renoncer. Après tout, qu'est-ce qui empêche au niveau individuel de modifier notre façon de voir ? Pourquoi ne pas commencer par soi et quitter nos anciens schémas ? Voir dans autrui, non pas un être qu'on doit jalouser et avec qui on doit être en concurrence, mais plutôt une personne avec qui on peut travailler ensemble. Construire de nouvelles relations, fondées sur l'harmonie plutôt que sur le conflit. Trouver une nouvelle stimulation ailleurs que dans la confrontation. Soyons créatifs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yog - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

Naturavox

Recherche

Archives

Articles Récents