Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 13:17

Combien de fois ne parvient-on pas à réaliser ce qu'on désire, tout simplement parce qu'on manque de courage ? La vie, bien que belle, est difficile et certaines situations sont éprouvantes. Mais avant même d'avoir essayer de remonter la pente, on se met soi-même des batons dans les roues. On tient alors un discours intérieur du genre " mais non, c'est trop difficile, je ne vais pas y arriver.". Si en plus, l'entourage n'est pas non plus très encourageant, la tentative est tuée dans l'oeuf.
La peur du changement, de se mettre en avant, etc., peuvent être à l'origine de notre autosabotage. Et on s'autosabote souvent. La peur du ridicule aussi peut être paralysante. Le regard des autres peut être très lourd à porter pour soi. Tout ce tumulte intérieur, ce discours mental, empêche alors de mobiliser l'énergie nécessaire à l'entreprise de nos projets. A contrario, l'entêtement à vouloir persévérer dans un même projet qui n'aboutit pas peut aussi se révêler destructeur, car on se coupe de l'écoute de soi, alors que si ça se trouve, un autre chemin serait plus approprié. C'est peut-être là une des clefs pour sortir de l'autosabotage, l'écoute de soi. Entendre ce qu'il y a au-delà de notre discours qui nous dénigre et comprendre l'origine de tout ça. Par l'observation et une prise de recul, il est possible de mettre fin à ce discours d'autosabotage et de mobiliser enfin l'énergie nécessaire à une construction plus positive. Aller de l'avant, mais tout en restant dans une attitude neutre mais déterminée, en se focalisant sur les ressources dont on a besoin. Se libérer de nos obstacles sans se créer de nouvelles crispations, comme des enjeux sur la réalisation de nos projets. Vouloir réussir à tout prix peut aussi être un obstacle, car trop de tension intérieure ne permet pas une bonne dynamique de notre énergie. Un équilibre à trouver en somme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yog - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

esther 26/01/2008 08:55

bien oui, cet equilibre est ce qui manque bien trop souvent...et souvent on ne s'en rend m^me pas compte....

Naturavox

Recherche

Archives

Articles Récents