Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 12:52

La vie est remplie d'événements plus ou moins agréables. Malgré tous nos efforts, il n'est pas possible de changer certaines choses. Ainsi la perte d'un être cher est irrémédiable, on ne peut rien y changer. Face à ce qui n'est pas possible d'être changé, il ne reste que l'acceptation. Accepter les choses, non pas dans un esprit fataliste, mais afin de consacrer son énergie à des choses plus constructives. Car se lamenter sur son sort ne fait pas avancer et accapare beaucoup d'énergie. On peut se tourner continellement vers le passé, mais ça ne permet pas alors de se projeter sainement dans l'avenir. Laisser derrière soi nos fardeaux afin de pouvoir avancer le coeur léger.
Mais l'acceptation ne doit pas amener à une attitude de résignation aux moindres obstacles. Au contraire, il est important de pouvoir faire la différence entre ce qui est permanent et ce qui est possible d'être changé. Parvenir à discerner et voir où il est possible d'avoir de l'influence. Ainsi, dans notre vie quotidienne, certains de nos comportements peuvent être modifiés. Une tendance à la gourmandise, par exemple, peut être maitrisée avant qu'on arrive à des situations plus délicates, comme l'obésité. (encore que le problème de l'obésité est bien plus complexe qu'une simple histoire de gourmandise) Pouvoir agir sur ce qui est possible d'être changé. Se morfondre continuellement sur son sort, ne permet pas de sortir la tête hors de l'eau. Ainsi, en prenant un peu de recul, en prenant un peu de distance par rapport à certaines de nos émotions, comme la peur et la mauvaise estime de soi, il est possible d'avoir une vision plus globale et de pouvoir devenir acteur de sa vie. Utiliser son énergie vers quelque chose de constructif et laisser de côté ce qui ne peut être changé. Mais pour cela, il faut savoir faire preuve de discernement et c'est peut-être bien ça le plus difficile. Prendre du recul par rapport à nos émotions et notre conditionnement, et être à l'écoute de soi en se dépouillant de tout ce qui nous alourdit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yog - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

Marc 22/01/2008 15:22

Bonjour Yog, Je te remercie sincèrement d’avoir répondu à mon enquête du 30 décembre sur la méditation. J’ai essayé de caractériser les réponses reçues. Tu peux en prendre connaissance et relire ces réponses (dont la tienne) ici :  http://fautedemieux.over-blog.com/article-15100714.html A bientôt et bonne continuation dans la vie et dans la blogosphère. Amicalement, Marc

Naturavox

Recherche

Archives

Articles Récents