Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 22:06

"Il est plus facile de désagréger un atome qu'un préjugé." disait Einstein. Comme il a raison, malheureusement. Tous les jours, on est confronté aux préjugés. Dans le regard des autres ou même dans le nôtre. Il est plus facile de se laisser aller à des idées toutes faites plutôt que de prendre le temps de réfléchir. Ce n'est pas évident, car très tôt, on est conditionné à avoir une pensée formatée. A nouveau le conditionnement voile la vision et empêche de discerner entre ce qui est et ce qu'on projette. Pour briser cette logique, il faut savoir être attentif aux mouvements de notre mental, discerner l'origine de nos pensées afin de savoir si on est dans un préjugé ou dans une vision déconditionnée.
D'ailleurs dans le mot "préjugé", il y a la notion de jugement. Il me semble bien que ce qui divise, c'est le jugement. Il empêche d'aller à la rencontre d'autrui, car il met tout de suite un prisme, un obstacle. Lorsque le jugement s'installe entre deux personnes, le dialogue est rompu, car tout ce qui pourra être dit, sera vu à travers le jugement. Les propos sont alors déformés et il n'est plus possible de pouvoir réellement communiquer. C'est d'ailleurs étrange de voir à quel point le mental fait preuve d'ingéniosité pour préserver le préjugé. Si seulement cette énergie était consacrée à avoir une vision déconditionnée. Mais remettre en cause un préjugé qu'on a eu, c'est se remettre en cause soi. Là, c'est plus délicat, car ça touche à l'image de soi. Se mettre en cause est plus vu comme une faiblesse que comme une ouverture d'esprit. La remise en question n'implique pourtant pas une perte d'équilibre ou une espèce de girouette mentale. Pouvoir se remettre en cause soi ainsi que les préjugés, c'est aller vers une pensée dynamique dépouillée des voiles de notre conditionnement. Ca n'implique pas une constante indécision, bien au contraire. C'est mettre en application le discernement. Mais ça demande une attention soutenue et persévérante. C'est ne pas se laisser endormir par le confort des idées toutes faites, mais au contraire se libérer. Garder un esprit toujours neuf.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yog - dans Pensées
commenter cet article

commentaires

esther 10/01/2008 11:46

Et voilà un article qui tombe à pic pour moi....travaillant plus sur ma relation avec mon cher et tendre en ce moment, je vais piuvoir faire du travail sur mloi, en bien m'impregnant de ton écrit...merci Yog!!!

Elena 08/01/2008 22:58

Quel sujet intéressant tu as choisi d'aborder là, yog ! Je m'y suis pas mal intéressée pour ma thèse et j'ai aussi appris que les préjugés peuvent aussi être utilisé pour fonctionner de façon économique et ne pas avoir à toujours devoir évaluer une situation : il semble donc que dans certains cas, cela soit favorable. Mais évidement, je pesne comme toi que dans la majorité des cas, cela à un effet néfaste pouvant conduire à des discriminations.Alors, vigilance !À bientôt !

Naturavox

Recherche

Archives

Articles Récents